Un petit lexique du jargon aéronautique (ça n'est pas de moi !)

Âne : Copilote. (Il est dans la crèche avec le boeuf et le petit Jésus).
Atterrissages de capitaine, de commandant, de colonel : Façon d'atterrir en rebondissant trois, quatre ou cinq fois. En référence au nombre de galons du grade.
Batteuse : Hélice.
Baveur de micro : Contrôleur aérien.
Beethoven : faire un Beethoven. Rebondir quatre fois lors de l'atterrissage : Pom pom pom pom.
Bicyclette : Avion lent.
Boeuf : Commandant de bord.
Bouffer de la piste : Rouler sur toute la longueur de la piste avant de décoller ou après l'atterrissage.
Bouilleur : Réacteur.
Branleur de manche : Pilote.
Béconnard : Spécialiste de l'atterrissage par bonds.
NDLR : Provient des formes en arcs de cercles juxtaposés des toits des hangars construits par Béconnard
Bétonner : Être cloué au sol à cause d'une mauvaise météo ou d'un problème technique.
Camembert : Aérogare 1 de Paris CDG, par analogie de forme.
Casser du bois : Endommager l'avion, notamment à l'atterrissage.
Coco : Essence ou kérosène.
Débroussailleuse : Airbus A320. Surnommé ainsi depuis l'accident de Mulhouse où un avion de ce type a "débroussaillé" une bonne centaine de mètres de forêt.
Décraber : Rectifier ou annuler une dérive de l'appareil.
Démouler : Renverser quelque chose.
Effacer la piste : Voir Bouffer la piste.
En table de bistrot : Virer à plat.
Faire tabasser (se) : Se faire secouer dans un avion lors de turbulences.
Faire tomber les stérilets : Atterrir de façon brutale.
Friser les moustaches (se) : Passer très près l'un de l'autre, au sol ou en vol, pour deux avions.
Georges : Pilote automatique.
Glandouille : Partie la plus propre et la plus isolée d'un hangar ou d'un atelier. Souvent équipée de fauteuils, table, cafetière. Lieu où l'on va se "reposer", glander ou glandouiller en quelque sorte.
NDLR : Nom toujours utilisé dans les ateliers et hangars Orly-Nord et CDG
Gonfleur d'hélice : Aide mécanicien.
Graisseux : Mécanicien au sol
Grimper aux arbres : Faire monter son avion très vite.
Gros : Boeing 747
Kiss (Kiss landing) : Atterrissage en douceur.
Lièvre : Ligne de feux à éclats installée au sol pour guider les aéronefs.
Mal pavé : Turbulences au cours d'un vol.
Manipulateur d'écho : Contrôleur d'approche s'occupant des décollages et atterrissages.
Marsouiner : Voler en faisant des ondulations.
Mermoz : Pilote.
Mettre du pied : Rétablir l'équilibre de l'avion.
Morpion de carlingue : Pilote passionné par son métier qui passe le plus de temps possible dans une cabine de pilotage.
Morpionner : Soigner une procédure d'atterrissage.
Napper le client : Renverser de la sauce ou de la boisson sur les vêtements d'un client.
Petit Jésus : Officier mécanicien navigant. Il est entre le boeuf et l'âne.
Piloter aux fesses : Piloter à l'aise, sous-entendu, sans avoir besoin de toucher aux commandes.
Planeur à système d'envol incorporé : Avion économique mais très lourd. Airbus A340 par exemple qui monte lentement.
Poser une pétasse : Poser une tôle de réparation ou un renfort local sur un appareil.
Pousseur de chariot : Hôtesse ou steward.
Renard qui se balade (Y'a un) : Quelqu'un a vomi dans l'avion.
Retour-bloc : Retour au bloc de départ dû à un problème technique.
Retourner les pinceaux : Capoter à atterrissage. Le pilote, dans son harnais, se retrouve avec les pieds en l'air.
Sabots : Train d'atterrissage. (Babouches, baskets, godasses, roulettes)
Serveuses de oui : Hôtesses (qui circulent avec un pot de thé ou de café). Parce que les pilotes à qui l'hôtesse demande "thé ou café" répondent invariablement "oui".
Sortir la ferraille : Sortir les volets ou le train.
Technique : Problème technique.
Trapanelle : Petit avion d'aéroclub.
Trapanelle en papier cul : Petit avion à revêtement de toile.
Trapèze : Contrôle aérien.

3 commentaires:

Coucou !
Ca faisait un petit bail que je n'étais pas venu sur ton blog, toujours aussi bien en tout cas !
En tout cas l'article sur le jargon aéronautique m'impressionne, je crois que je connaissais que Georges pour le pilote auto et bouffer de la piste. J'aime beaucoup technique pour dire PROBLEME technique.
A la prochaine !
Etienne

Anonyme a dit…
19 août 2010 22:59  

Hello et bien venu ton lexique.
Et que penser du bestiaire typiquement aéronautique : sauterelle, girafe ou chèvre ?

Anonyme a dit…
3 septembre 2010 12:13  

http://aerocap1.blogspot.com/

Joseph a dit…
19 octobre 2010 04:21  

Enregistrer un commentaire